dimanche 29 mars 2009

...Le Blackout anti HADOPI

Depuis un petit moment, un voile noir tombe progressivement sur les sites et blogs français. Il n'est pas rare de voir des sites dont la bannière est devenue noire. Mais ça veut dire quoi ?
C'est en fait un signe de soutient à un mouvement contestant la mise en application du projet de loi HADOPI (Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet) dont on a tant entendu parler à la télé.
J'ai donc décidé d'apporter ma pierre mon gravier à l'édifice !

HADOPI - Le Net en France : black-out

Ce mouvement a été lancé par La Quadrature Du Net qui sensibilise les citoyens et propose des solutions alternative au célèbre HADOPI.
L'idée du blackout leur est venue d'une initiative néo-zélandaise similaire.

D'un naturel peu contestataire, je dois bien avouer que cette fois, j'ai envie de m'exprimer car je me sent concerné !
Je ne vais pas ré-écrire tout les râlages précédent sur ce blog, si vous me lisez depuis un moment, vous n'en aurez pas manqué un seul, pour les autres, les nuages de Tags est à votre disposition à droite avec au hasard : "Téléchargement". ^^
Pour faire court, on veut nous empêcher de pirater des œuvres dont les formats sont périmés depuis plus de 10ans !
La solution aux chutes des ventes (CD, DVD, Cinéma, Jeux Vidéos, etc...) n'est pas la lutte contre le piratage mais bien dans une refonte totale des formats de distributions.
Rendez vous compte, on nous parle d'acheter des CD, technologie vieille de 10ans à l'heure des connexions ADSL et de la chute des prix des stockages numériques. Moi je vous le dit, les supports "physiques" ne sont pas l'avenir.
C'était il y a 10ans qu'il fallait endiguer le piratage et développer la diffusion de contenus dématérialisés payants.
Maintenant que le piratage s'est démocratisé il est trop tard, même pour les plateformes de téléchargements légales.

Pour moi, l'unique solution est d'avancer vers le tout gratuit en échange de publicités. Il est prouvé que ce modèle économique est viable avec par exemple la VOD CDiscount ou les chaines américaines diffusants leurs shows en streaming gratuit.
De toute façon cette loi est inapplicable car reposant sur de nombreuses failles. Par exemple, on menace de couper l'accès Internet du pirate AVANT son procès. Et comment fera t-il si sa connexion est son outil de travail ? On ne lui coupera pas, c'est une certitude !
Le pire dans tout ce bazard, c'est que l'unique chose qui va en ressortir, sera une démocratisation des moyens de "camouflage" réseau, déjà pas si compliqués mais peu connus.


Commentaires sur ...Le Blackout anti HADOPI

Nouveau commentaire