mercredi 27 mai 2009

...le futur du GP de France

Je pense que tout le monde, qu'on soit fan de F1 ou non, a entendu parler ne serait ce qu'une fois de la polémique actuelle autour de l'avenir du GP de France.
Rappel des faits pour les cancres :


Le Grand Prix de France de F1 se déroulait depuis 1991 à Magny-Cours (Nièvre) jusqu'à cet hiver où la FFSA (Fédération Française du Sport Auto) décida de lâcher l'organisation de l'événement, déficitaire malgré un succès populaire.
Présent depuis 50ans au calendrier, il n'y aura donc pas de GP de France en 2009 puisqu'en plus de cela, les patrons de la Formule 1 (Mr Ecclestone en tête) déteste ce site peu glamour isolé au milieux des vaches. Ils martèlent depuis des années ne plus vouloir venir dans la Nièvre.
Qui peut alors reprendre le flambeau ?
A court terme, personne, puisque la France ne possède que deux circuits homologués F1 : Magny-Cours et le Paul Ricard en PACA qui n'est qu'un circuit de tests dépourvu de tribunes (j'en reparles plus loin). Le circuit du Mans n'est pas homologué.
Dans l'idéal de Mr Ecclestone, le futur GP doit être organisé dans les rues même de Paris afin d'apporter la F1 aux spectateurs et non pas l'inverse.
Le problème est qu'en France : Voiture = Le Mal incarné.
Partant de ce principe, les élus et citoyens ont immédiatement rejeté tout projet de circuit urbain (type Monaco) à Paris.
5 candidats à la construction d'un circuit se sont ensuite manifestés, tous situés en région IDF dont un au parc Disneyland (lol).
Pour des raisons financières, écologiques ou de voisinage, il ne reste que 2 projets en lice à Sarcelles et Flins.
Le dossier Flins semble le plus aboutis mais c'est celui qui suscite le plus de polémique. C'est lui qui créé le buzz dont je parle en début d'article.

Flins :
Difficile de prendre position, même pour moi qui suis fan de sport Auto... Le futur circuit serait construit sur des champs d'agriculture biologique, terrain représentant également 5% d'une nappe de captage d'eau potable alimentant entre 300000 et 500000 personnes.
Là vous comprenez mieux la polémique je suppose. ;)
Le fait admirable est que les responsables du projet se sont réellement sorti les doigts pour que le projet soit un modèle environnemental !

FLINS_vue_aerienne_650

Ils parlent du premier circuit au Monde "HQE" (Haute Qualité Environnementale).
Près de 20% du budget (plusieurs millions d'€) sera alloué à l'environnement :
-Une couche imperméable de plusieurs hectares serait installée sous le circuit pour protéger la nappe phréatique.
-Les tribunes seraient démontables et installées juste pour les événements de taille.
-Les matériaux utilisés seraient sains.
-L'enceinte du circuit limiterait la pollution sonore.
-Le circuit ne serait utilisé que les 3 jours du GP de F1, le reste du temps serait consacré aux compétitions écolos (voitures électriques et autres) en en faisant la promotion.
En dehors de l'écologie, un circuit à Flin créerait des milliers d'emplois et jouirait (CTM) d'une région où l'activité automobile est très présente. Une usine Renault est située à Flins.
Le pire c'est que l'on n'entend que les Contre alors qu'un sondage montre que la population des Yvelines est à plus de 75% Pour la construction du circuit.
>Collectif sans F1
>Site officiel du projet
>Groupe de soutient Facebook et le profil à ajouter comme ami

Sarcelles :
Le dossier pour lequel on en sait le moins. Je ne pourrais même pas dire s'ils prévoient la construction d'un circuit ou l'aménagement d'un tracé urbain.
La première solution semble être la plus probable vu la résistance des écologistes et riverains.
Tout ce que l'on sait c'est qu'il est financé en partie par un groupe des émirats.
Le site retenu pour le circuit serait proche de l'aéroport CDG donc les accès routiers et capacité d'hébergement sont déjà aptes à faire face à l'afflux que représente un GP de F1 ce qui est un avantage non négligeable (Au bas mot, 200000 à 300000 personnes sur 3 jours).
Le responsable du projet Flins répète souvent que le projet Sarcelles est bon mais qu'il n'a pas le financement nécessaire.
Bref c'est la gueguerre mais il faut se méfier de l'eau qui dort... le projet Flins brasse beaucoup d'air et Sarcelles pourrait tirer profit d'un capotage du concurrent.
>Note du député-maire de Sarcelles

Magny Cours II :
Le circuit proche de Nevers ne s'avoue pas vaincu !
Le projet de rénovation "Magny Cours II" est en cours et prévoit :
-La construction d'un nouveau bâtiment des stands de haut standing.
-La construction d'infrastructures hôtelières aux alentours directs.
-L'amélioration des accès au circuit.
-Peut être un tracé redessiné ?
Pour m'y être rendu en 2001 et 2006, je confirme que c'est vraiment le trou de ballon du Monde.
Certes, il y a une belle Nationale pour venir de l'Ouest (Lyon-Dijon) mais pas d'Autoroute. Vu l'éloignement de toute civilisation, ce serait un minimum... mais ce n'est pas dans les plans.
L'objectif est là encore de rapprocher Paris. Une autoroute existe mais devrait être prolongée jusqu'aux portes du circuit, oopa.
Un avantage du projet est que le circuit a fait ses preuves, qu'il est très moderne et qu'il est apprécié.
L'autre avantage est que le projet est 50% moins coûteux que Flins et Sarcelles et qu'il ne fera chier aucun voisin ni aucun écolo.
Reste à convaincre Ecclestone de revenir mais c'est mort d'avance.
>Site officiel du circuit

Paul Ricard HTTT :

Sa candidature est non officielle mais son propriétaire a avoué y réfléchir.
Le circuit pour l'instant presque uniquement dédié aux tests (HTTT = High Tech Test Track) est ce qu'il se fait de mieux au Monde. Les bacs à sable sont remplacés par de l'asphalte et la piste peut avoir un tracé modulable.
Quelques petits gradins ont étés construit cet Hiver et le circuit rouvert à quelques rares compétitions.
Il accueillait le GP de France avant 1991 et a donc fait ses preuves lui aussi en termes d'accès routier et aérien (un aéroport jouxte le circuit).
Son seul défaut et pas des moindres : il n'est pas à Paris, condition siné-qua-non d'Ecclestone.
>Site officiel du circuit

Voila le topo mais le plus inquiétant est que même si un projet aboutis, il n'a aucune assurance d'être intégré au calendrier F1. :/
A côté, de nombreuses nations veulent croquer les places laissées libres par la France et le Canada (Voir mon précédent billet) : Corée du Sud, Russie, Afrique du Sud, Inde, Argentine, Bulgarie et même la ville de Rome avec un tracé urbain ! La liste est encore longue Comme Mon Bras.

Quoi qu'il en soit, il va falloir trancher vite pour s'inscrire au championnat. Pour 2010 on a déjà trop traîné et ce n'est pas gagné pour 2011...
Le Gouvernement doit prendre une position claire et pleinement assumée sur le sujet, un comité interministériel s'est rassemblé hier mais les voix discordes, par exemple Borloo est fermement contre alors que Fillon en tant qu'originaire du Mans est de tout cœur pour.
SORTEZ VOUS LES DOIGTS ! C'est Oui ou c'est Non bordel !!!

Posté par Adrii à 20:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur ...le futur du GP de France

Nouveau commentaire