vendredi 31 juillet 2009

...Virtuality

Cela fait plus d'un mois que je rassemble mes forces pour vous parler d'un coup de coeur : Virtuality.
Virtuality est un téléfilm diffusé par la chaîne Fox (LOST, Terminator TSCC, etc...) fin Juin et qui est sensé être le Pilot d'une série.
J'ai bien dit "sensé" puisque ces salauds de la Fox ont annoncé, avant même la diffusion du Pilot, ne pas vouloir le prolonger !
A ce niveau là, son visionnage équivaut à de l'autoflagélation. :/


C'est un film qui pourrait typiquement imager mes goûts de merde en films/séries : un thème de Science Fiction "psychologique", une critique et des fans enthousiastes mais le tout restant très peu médiatisé auprès des pécores moyens. Ceux ci préférant tourner le dos dès la lecture du scénario ou à cause du manque d'action... J'ai déjà donné avec Battlestar Galactica !
D'ailleurs et parlant de BSG, Virtuality est le nouveau bébé (mort-né) de son créateur/réalisateur : Ronald D.Moore. Le bonhomme est donc en capacité d'assurer un show d'une qualité certaine mais aussi de bonnes audiences car contrairement à l'Europe, BSG a cartonné aux USA ! (Sûrement grâce à la morale religieuse qui est prise au sérieux là bas).
Ajoutez à cela que les acteurs inconnus sont tous d'un bon niveau et que la BO est formidable… surtout le passage (d)étonnant de la propulsion Orion sur fond de Chemical Brother ! ;)
Au regard du potentiel, l'annulation prématurée de la série (Non confirmée mais bon…) est un beau gâchi.

Synopsys :
Une dizaine d'astronautes vivent depuis déjà 6 mois dans un vaisseau en voyage vers Neptune, leur première étape. La seconde étant un système solaire lointain.
Pour passer le temps, (à part la branlette) ils ont accès à un programme de réalité virtuelle totalement personnalisable individuellement.
Leur voyage aller-retour doit durer 10 ans et en arrivant en orbite de Neptune ils se posent la question du Go/No-Go car un retour serait impossible. La décision est rendu d'autant plus difficile par l'apparition des premières tensions dans l'équipage et des premiers imprévus de tailles.
Le vice est même poussé plus loin par une couverture TV quotidienne. Le vaisseau est en effet truffé de caméras et un membre est même délégué à la réalisation de cette télé-réalité d'un nouveau genre.
Pour couronner le tout, un personnage virtuel (?) inconnu et non programmé, va bien vite semer le chaos…

Posté par Adrii à 19:45:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur ...Virtuality

Nouveau commentaire